banniere-article-produit-lavant-lesnaturals.png
BEAUTE AFRO CAPILLAIRE,  DÉCOUVERTES PRODUITS

Les solutions lavantes pour mes cheveux ?

Hello Les Naturals, on a pas toujours envie de faire un shampoing, surtout si nos cheveux fragilisent un peu ou s’emmêlent facilement. Il y a plusieurs choix de solutions lavantes pour le lavage de nos Curls et frisettes. Que ce soit en profondeur, tout en douceur, ou même en apportant un peu de soin… Et ce pour tous les budgets. Je vous dis tout, c’est parti !

Le shampoing doux

shampooing-coco-hibiscus-curl-shine-384ml-shea-moisture.jpg
Le shampoing curls & shine (qui nettoie super bien et démêle aussi mes cheveux)

Il s’agit d’un shampoing sans sulfate, qui respecte le cheveu. Il peut donc être utilisé de façon hebdomadaire. C’est une solution lavante douce. Il favorise l’hydratation (à savoir que seul l’agent humectant hydrate, ici c’est l’eau car il s’agit de l’étape lavage ). Ce shampoing va permettre de nettoyer en douceur. Il est donc moins agressif que d’autres solutions lavantes. Les molécules d’eau resteront accrochées à vos cheveux. Ce n’est qu’une fois que vous utiliserez une matière lourde (huile ou beurre végétal) que vous pourrez sceller votre hydratation ainsi vos cheveux resteront hydratés.

Je vous recommande de l’utiliser en moyenne tous les sept ou tous les quinze jours. Donc deux à quatre fois dans le mois.

Le CoWash

C’est la solution lavante qui résulte de la combinaison du shampoing et du conditionner (après-shampoing). D’ailleurs le mot anglais signifie laver avec un conditionner. Certains conditionner peuvent aussi servir de Cowash. Mais préférez un produit type cowash ou alors un conditionner à composition clean. C’est une crème lavante, donc un produit moins agressif que le shampoing. Il aide aussi à définir les boucles. Généralement utilisé en milieu de semaine avant un lavage plus poussé au shampoing doux.

Conseil d’utilisation : une à deux fois par mois selon votre routine wash, en alternant avec le shampoing clarifiant. Ou dans le cas de cheveux très sales ou si un seul shampoing ne suffit pas. (D’ailleurs il est inutile de faire deux shampoings). Si vous transpirez beaucoup de la tête, un cowash en semaine suivi d’un soin. Ou encore après une séance de sport, c’est le produit idéal.

Petite parenthèse sur la technique du no poo et celle du low poo.

Le no poo est une méthode de lavage qui proscrit l’utilisation du shampoing dans sa routine ( no poo = sans shampoing ). Les rares lavages se font à l’eau ou à l’aide de produits complètement naturels sans agressivités pour les cheveux.

Le low poo consiste à espacer les moments de lavage afin de profiter également des bienfaits naturels du sébum.

Ces deux méthodes ont aussi un aspect écologique.

Le shampoing clarifiant ou profond

shampooing clarifiant nappy queen.jpg
Shampoing clarifiant Nappy Queen

Il assure un nettoyage en profondeur comme le gommage, mais plus agressif que ce dernier. Il ne contient aucun ingrédient qui s’accrochent à vos cheveux. A ne pas confondre avec le shampoing chélateur.

Il  permet de retrouver un cheveu propre et favorise un meilleur entretien de votre chevelure par la suite. On retrouve souvent du Sodium Laureth Sulfate dans sa composition à cause de son pouvoir détergent.

Conseil d’utilisation : Il est important d’en faire un, une fois par mois selon la composition (+/- clean) des produits de votre routine quotidienne. Alors surtout écoutez vos cheveux.

Shampoing Chélateur

C’est un shampoing  dont les molécules, (Acide phytique ou encore l’EDTA : acide éthylènediamine-tétra-acétique qui sont des agents chélateurs), captent les particules minérales de l’eau et les décrochent du cheveu. Autrement dit, les agents chélateurs forment un complexe avec les minéraux contenu dans l’eau et les empêchent d’agir. Par exemple les composants (minéraux) du calcaire.

Le même principe est retrouvé par l’utilisation du vinaigre de cidre en dernier rinçage (attention cette méthode ne va pas à toutes les chevelures). Il y a un risque de dessèchement du cheveu. Cela va dépendre de la porosité et du pH de vos cheveux (un cheveu porosité moyenne = pH acide 5,5 ; faible porosité = pH neutre).

A savoir, que les cheveux peu poreux n’accrochent pas avec ce type de solution lavante. Les pH basiques ou neutres sont préférables. Par contre, c’est top pour les cheveux très poreux. Je déconseille aussi l’EDTA dans les produits de la routine quotidienne car il assèche beaucoup les cheveux afros. Si vous n’êtes pas branchés produits à composition clean, préférez les produits où l’EDTA se trouve en fin de liste.

Des solutions lavantes spécifiques, selon les chevelures

Le shampoing anti-pelliculaire

shampoing-ayurvedique-neem-anti-pelliculaire.jpg

Ce type de shampoing permet de lutter contre les démangeaisons et l’apparition ou le développement des pellicules. Son pH est en général compris entre 6 -7, acide à neutre. Il peut être astringent pour le cuir chevelu selon sa fréquence d’utilisation. Le mieux est de le choisir en fonction du type de problème rencontré. Sans oublier de bien lire la notice avant utilisation. Certains peuvent être complétés par des huiles essentielles naturelles antifongiques comme la menthe poivrée (bactéricide), Romarin à Cinéole, le Géranium Rosat et celle de Tea tree. Un shampoing antipelliculaire ayurvédique (soin capillaire naturel issus de la médecine orientale) que je conseille est celui de la marque Khadi à l’huile de Neem. Il serai à alterner avec votre shampoing habituel (bien sûr cela dépends aussi de votre soucis, de vos cheveux mais il est très bien).

Le shampoing neutralisant

C’est un shampoing  à pH bas. Sa composition faible en acide citrique, permet de réguler le pH du cuir chevelu et du cheveu. Généralement après un défrisage car celui-ci le rend alcalin (nocif pour le cuir chevelu).

Dans l’industrie capillaire on retrouve de tout, l’essentiel c’est de lire la composition sur l’étiquette pour être sûr de ce que vous allez utiliser.

Les poudres nettoyantes

A composition naturelle cela dit, il faut toujours lire la composition on ne sait jamais. Elles nettoient en profondeur, avec douceur. Il y a par exemple la poudre de Rhassoul. Associée à de l’eau chaude ou de l’eau de rose, complétée d’une huile végétale ou du miel pour éviter le dessèchement.

Il s’agit des poudres ayurvédiques (Kapoor Kachli, Shikakaï, Brahmi, Henné…) et des poudres d’argiles (Rhassoul, argiles blanche, verte, etc). En plus de nettoyer elles peuvent servir de clarifiant, de soin, et de conditionner.

Je ne parlerais pas volontairement des shampoings dits “shampoing secs”.

Je vous laisse un petit exemple de routine capillaire “Wash”, pour illustrer tout ça.

Exemple de routine wash :  Maya fait du basket et de la natation une fois par semaine. Elle peut alterner un shampoing doux (1 fois/ semaine ou 1 fois/ tous les 15 jours) et un co wash. Le Vendredi elle fait son shampoing doux. Le Mardi elle va au basket puis à la piscine. Le Mercredi elle fait son Cowash. Et 1 fois par mois, elle fait un shampoing clarifiant. 1 à 3 fois dans l’année, elle remplace son shampoing doux par une poudre ayurvédique tel le Shikakai ou le Kapoor Kachli ou par un argile comme le Rhassoul.

Bon à savoir dans le choix de ses solutions lavantes

♥ Peu importe le shampoing : vérifiez toujours les ingrédients !

♥  Le pH idéal d’un shampoing doit être compris entre 4.5 (cheveux très poreux) et 7 (cheveux peu poreux). Sachant que pour la moyenne c’est un pH de 5 qui convient.

♥ On retrouve aussi les shampoings sous forme de barres ou pains de qui durent très longtemps quand ils sont bien conservés. Doux ou clarifiant. Et plus ou moins naturels. Ils ont une démarche écologique et sont facile à transporter.


♥ Il existe aussi des solutions lavantes qui ont le même effet nettoyant que le shampoing clarifiant comme certains savons Noir, le savon d’Alep bio.

♥ Pour se débarrasser du calcaire et neutraliser le pH. Si votre shampoing a un pH trop alcalin : le rinçage au vinaigre de cidre ou au jus de citron est une alternative intéressante selon votre porosité. Une étape importante dans le moment lavage, le rinçage à l’eau froide ou tiède. Cela permet de refermer les cuticules, ce qui est bien particulièrement pour les cheveux très poreux.

♥ Vous avez toujours la possibilité d’acheter vos ingrédients et de fabriquer votre propre solution lavante. En général j’achète sur le site de Madinbeauty ou sur Aroma-Zone.

Et voilà, vous savez tout sur les solutions lavantes et vous pourrez enfin choisir celles qui conviennent à vos cheveux. Si vous voulez des conseils pour la préparation de vos produits, faites-moi connaitre le type de préparation que vous aimeriez voir sur mes réseaux. A bientôt Les Naturals.

close
Photo-mya-auteur-blog-lesnaturals.png

Tu souhaites t'inscrire sur la liste des participants aux prochains ateliers conseils capillaires ? Et recevoir les informations concernant les prochains ateliers Do It Yourself cosmétiques ? Remplis vite le formulaire :

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

8 commentaires